• Pour aller visiter Tikal depuis le Belize, il faut passer la frontière du Guatemala. Avec un couple d'Américains avec qui j'ai sympathisé, on a décidé de louer un 4x4 à San Ignacio. Le passage de la frontière est plutôt acrobatique. Il faut passer à pieds l'immigration côté Belize, puis passer le poste frontière avec la voiture, payer la quarantaine qui aspèrge les pneux avec un liquide mystérieux, passer à pieds l'immigration du Guatemala, faire la queue au guichet pour payer et remplir les papiers pour la voiture. Là, on nous donne une vignette à mettre sur le pare brise. Ne pas oublier non plus de changer ses dollars bélizéens en quetzals auprès d'un changeur officiel. Bref, une heure après, on arrive enfin à passer la frontière dans les règles !!! La route qui suit n'est pas goudronnée, rien à voir avec le Belize, le Guatemala est carrément plus pauvre. Il jouit aussi d'une réputation d'insécurité largement pire que celle du Belize et même du Mexique. Les Américains avec je suis psychotent complètement suite aux rumeurs de bandidos qui trainent sur le bord de la route et dépouillent les touristes. Il n'en sera rien heureusement. Et cette petite virée nous apportera sa récompense. Un célèbre site superbe à visiter : TIKAL !


    votre commentaire
  • Tikal est une ville Maya qui a eu son heure de gloire il y a 1000 ans. La ville a été redécouverte au 19ème siècle. Un truc fabuleux. On s'y promène imprégné par la magie de l'endroit, sans oser prononcer un mot. Que sont devenus les habitants d'alors ? Les indiens du 19ème siècle connaissaient-ils l'existence de cette ville enfouie alors sous des collines de terre dans la jungle ? Voulaient-ils garder un secret ou bien n'en avaient-ils tout simplement pas conscience trop préoccupés par leur quotidien ?


    1 commentaire
  • ...sans savoir ou mène la route. Tant mieux, on veut pas savoir ! C'est tellement mieux quand on a la surprise.

    1 commentaire
  • Caye Caulker.... c'est une ile au large de Belize City dans la mer des Caraïbes. La devise c'est "no shirt, no shoes, no problem". Parfait pour se vider la tête !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique